DIONNOIS-MARAND Vignerons de Blandy

La plaque est peu lisible

Les DIONNOIS sont présents à Blandy au moins depuis le début du 18ème siècle. Il en est de même des MARAND.

Au début du 19ème un mariage acte l’alliance de ces deux familles de la viticulture blandynoise. Ainsi Pierre Maurice DIONNOIS et Marie Reine Appoline Bathlide MARAND se marient le 12 février 1828 à Blandy.

Pierre Maurice DIONNOIS, vigneron, est né le 21 décembre 1799 à Blandy. Il est le fils de Pierre DIONNOIS (1764 -1814), vigneron et de Marie Élisabeth MOUTON, dont le père Edme Mouton est vigneron lui aussi.
Marie Reine Appoline Bathilde MARAND, est née le 25 octobre 1803 à Blandy. Elle est la fille de Jacques Victor MARAND, tonnelier et de Marie Anne DUHUY, fille de vigneron.
Vignerons, tonneliers… un mariage entre soi, courant à l’époque. Sont présents au mariage, parents et tous de Blandy :
Gilbert DECOEUR, 40 ans, jardinier, beau-frère de l’époux (mari de Charlotte Élisabeth DIONNOIS)
Alexandre DIONNOIS, 23 ans, vigneron, frère de l’époux
Jérôme FRÈRE 44 ans, vigneron, beau-frère de l’épouse (sa femme est Charlotte MARAND. voir tombe BÉZY-FRÈRE)
Jacques Gabriel Honoré MARAND, 27 ans, frère de l’épouse.

De cette union naîtra une fille, le 18 novembre 1828, qui décèdera à six mois. Aucun autre enfant n’apparait sur les registres de Blandy.
La qualité de neveux et petits neveux des déclarants au décès des époux semble confirmer que ce couple n’a pas eu d’autre enfant.

Pierre Maurice DIONNOIS décède à 67 ans le 13 mars 1866 à Blandy.
Les déclarants sont ses neveux : Vincent GODIN, 48 ans cultivateur et Auguste Ferdinand BÉZY, 43 ans menuisier. Tous deux de Blandy.
Marie Reine Appoline Bathilde MARAND décède à 87 ans le 25 août 1890 à Blandy. Les déclarants sont ses petits neveux : Laurent Émile DUPARQUET, 45 ans, maçon et Louis Léon GODIN, 38 ans, cultivateur. Tous deux de Blandy.

Une sœur de Pierre Maurice, Charlotte Élisabeth DIONNOIS (1795-1865) épousera en 1818 Gilbert DECOEUR, fils de Merry qui a été témoin signataire de nombreux actes notariés au 18ème siècle. Le nom de DECOEUR était encore entendu à Blandy jusqu’en 2015.

Au 18ème siècle, ce type de pressoir était encore utilisé

En remontant les actes paroissiaux de Blandy, on trouve en 1730 une trace DIONOIS (… avec un seul N). Nicolas DIONOIS, vigneron, épouse Catherine BATICLE le 26 novembre 1730. Il est le fils de Robert DIONOIS et de Marguerite MASSON.

Le 8 janvier 1759, Nicolas DIONOIS, fils du premier et tailleur d’habits, épouse Suzanne MAILLARD, d’une famille de vignerons à Blandy.

Ils auront plusieurs enfants : Nicolas en 1759, François en 1760 qui décède en 1764, Suzanne en 1762 qui décédera à 15 mois et Pierre né en 1764.

Pierre DIONNOIS (1764-1814), le père de Pierre Maurice épouse le 21 janvier 1794 Marie Elisabeth MOUTON (1771-1843).

Robert DIONNOIS
et Marguerite MASSON
Nicolas DIONNOIS, vigneron
marié en 1730
avec Catherine BATICLE
Nicolas DIONNOIS, tailleur d’habits
marié en 1759
avec Suzanne MAILLARD
Pierre DIONNOIS, vigneron
marié en 1794
avec Élisabeth MOUTON
DIONNOIS Pierre Maurice, (1799- 1866), vigneron
marié en 1828
avec Marie Reine A.B.MARAND
Les boites à soufre contre l’oïdium : au 19ème elles n’ont guère préservé les vignes !