Accueil » Les Ponts

Les Ponts

Sur le ru de l’Éguillon – de Brétignoust – Bouzy ou Bouisy

Il s’agit toujours du même pont sur le même ru portant des noms différents dont nous trouvons la mention dans les registres des délibérations municipales !

En 1816 – RM : 21 décembre. Le devis pour des réparations au Pont de “L’Éguillon” approuvé le 9 juillet 1817. Les travaux effectués par BENOIST, maçon à Blandy, sont réceptionnés par l’architecte le 3 décembre 1817. Un an s’est écoulé !

En 1825 – RM : le 20 novembre Pour les travaux du Pont sur le Ru de Brétignoust, l’adjudication au rabais est remportée par Savinien DUPARQUET pour 500 F en présence des maires des deux communes limitrophes concernées : A. HUCHERARD pour Blandy et Jacques RABOURDIN, fermier aux Granges pour Courtry.

Profil du Pont sur le Ru Brétignoust en 1825

En 1855 – RM : octobre Le devis est signé par le maire de Sivry M. NUNES et le maire de Blandy M. COUTURON pour 180 F pour le remplacement de la passerelle en bois pour piétons sur le Ru de “Bouzy”.

En 1877– RM : 26 mars Construction d’un pont sur le Ru de “Boussy”
Le Bureau des Chemins Vicinaux adresse son accord au maire de Blandy concernant la construction du pont. Une aide de 2000 F est allouée sur le reliquat disponible de ce budget.

Pont du Moulin

Pont du Moulin

En 1867– RM : 8 novembre Décision de mettre à adjudication les travaux à faire sur le Ponceau du Moulin à vent.

En 1881Redressement du Chemin de petite vicinalité n°5 de Blandy à Moisenay par suite de la construction d’un pont sur le ru d’Ancoeur.
La somme de 2000 F est votée. Elle s’ajoute à celle de 2500 F votée le 19 septembre 1880. Un emprunt est sollicité auprès de la Caisse départementale des chemins vicinaux.

Pont sur le Ru d’Ancoeur

Cependant en 1889, le 8 septembre
Le Conseil municipal refusera la transformation du Chemin Blandy-Moisenay en chemin de grande communication, jugée trop dispendieuse. Pour 1315 m de longueur, le budget est de 5000 F pour remise en état et de 650 F par an, en plus des contingents ordinaires.

En 1882 – RM : 18 juin Une réunion extraordinaire est tenue pour statuer sur l’emprunt à faire pour la construction du Pont sur l’Ancoeur (le Pont du Moulin). Lors des précédentes délibérations du 16 septembre 1880 et du 27 novembre 1881 les fonds nécessaires soient 5400 F proviendraient de la Caisse des chemins vicinaux, et 5400 F par imposition extraordinaire recouvrable en 30 annuités à partir de 1883.

Pont Paillard

En 1816 – RM : 21 décembre Le devis pour les réparations au Pont Paillard est approuvé pour 250 F 50.
Avec celui du pont de l’Éguillon la somme s’élève au total à 375 F ; le devis est présenté pour l’obtention d’une aide sur les fonds mis à la disposition des communes pour faire face aux dépenses extraordinaires de leurs édifices.

En 1903 – RM : 22 mai Chemin de Grande Communication n°47
Le conseil émet le vœu que la côte de Blandy soit adoucie et le Pont Paillard reconstruit car il ne permet le passage que d’une voiture. Le Conseil municipal inscrit 2000 F à titre de première mise pour les travaux et la commune fournira les terrains.
Ces travaux seront utiles pour livrer les grains sur Verneuil l’Etang et aux marchands de paille.

Pont Paillard